incendie

EDPI

Que dit la loi ?
Article R4227-28 Le chef d'établissement prend les mesures nécessaires pour que tout commencement d'incendie puisse être rapidement et efficacement combattu dans l'intérêt du sauvetage du personnel.

L’objectif est de sensibiliser les salariés afin de prévenir les risques d’incendie, de leur apprendre à maîtriser un début d’incendie à l’aide des moyens mis à disposition et de donner l’alerte.

Programme
- Les causes d’incendie et leurs conséquences.
- La combustion : le triangle du feu.
- Les modes de propagation.
- La règle des trois minutes.
- Les différents moyens d’extinction.
- Les classes de feu.
- Les différents agents extincteurs et leurs actions.
- Les différents extincteurs.
- Les techniques d’extinctions.
- La prévention.
- La combustion et sa propagation.
- L’évacuation : but et organisation.
- Rôle et mission des responsables d’évacuation.
- Le rôle du guide et du serre-file.
- Quand évacuer ?
- Reconnaissance du site et des itinéraires avec les stagiaires.
- Détermination des points sensibles et vulnérables.
- Mise en relief des moyens de prévention et de sécurité du site et leurs caractéristiques.

Déroulement
En 3 heures (soit une demi-journée), la formation propose une partie théorique et des exercices pratiques sur feu réel sont effectués avec extincteurs.

Validation
Une attestation de stage est délivrée aux stagiaires ayant participé, activement, à la formation.

EVAC

Que dit la loi ?
Article R4227-39 La consigne de sécurité incendie prévoit des essais et visites périodiques du matériel et des exercices au cours desquels les travailleurs apprennent à reconnaître les caractéristiques du signal sonore d’alarme générale (…). Ces exercices et essais périodiques ont lieu au moins tous les six mois.

Cet enseignement s’adresse à toute personne désignée ou susceptible d’assurer la procédure d’évacuation du bâtiment où elle se trouve.

Les stagiaires apprennent à prévenir les risques d’incendie, à maîtriser un début d’incendie à l’aide des moyens mis à disposition. Ils déterminent avec le formateur la conduite à tenir pour l’évacuation de leur établissement.

Programme
- La prévention,
- La combustion et sa propagation,
- L’évacuation : but et organisation,
- Rôle et mission des responsables d’évacuation,
- Le rôle du guide et du serre-file,
- Quand évacuer ?
- Reconnaissance du site et des itinéraires avec les stagiaires,
- Détermination des points sensibles et vulnérables,
- Mise en relief des moyens de prévention et de sécurité du site et leurs caractéristiques.

Déroulement
En 3 heures (soit une demi-journée).

Validation
Une attestation de stage est délivrée aux stagiaires ayant participé, activement, à la formation.

Secourisme
Premiers secours en Equipe Niveau 1

Que dit la loi ?
Cette formation a pour but de préparer le plus grand nombre de citoyens aux rudiments de premiers secours. Elle remplace depuis le 1er août 2007 l'AFPS. Il n'y a pas de limite d'âge pour la suivre. Cette formation retrouve toute sa citoyenneté dans la Loi du 13 août 2004 relative à la modernisation de la Sécurité Civile.


Cette formation est indispensable pour toute personne dont la fonction ou le poste de travail requiert la connaissance de la pratique, en équipe, des gestes de premiers secours.
Il s’agit d’acquérir les connaissances nécessaires à la bonne exécution des gestes de secours seul ou à côté d’un équipier secouriste, avec ou sans matériel de premiers secours pour préserver l’intégrité physique d'une victime en attendant l’arrivée des secours.

A partir de cas concrets, les modules suivants sont abordés :
- le secouriste et la chaîne des secours,
- la sécurité et l’alerte des secours,
- l’obstruction brutale des voies aériennes, les hémorragies externes,
- l’inconscience, l’arrêt cardio-respiratoire, la défibrillation automatisée externe,
- les détresses vitales, les malaises et maladies,
- les accidents de la peau, les traumatismes des os et articulations,
- la noyade, la surveillance et aide au transport,
- synthèse et évaluation.

Déroulement
Cette formation, essentiellement pratique, est effectuée à partir de cas concrets. Les connaissances requises pour l’obtention de ce diplôme sont regroupées dans un programme réalisant un enseignement modulaire, progressif et intégré. Sa durée est de 35 heures sur 5 jours.

Validation
Les candidats déclarés aptes reçoivent un diplôme reconnu par les services de l’état.

Sauveteur Secouriste du Travail

Que dit la loi ?
La réglementation dit qu’il faut 1 secouriste pour 10 salariés. Un secouriste doit toujours être présent sur le site de l’ouverture à la fermeture (pensez aux congés payés, arrêts maladies…). L’Article L4121-1 du Code du Travail : l’employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et p rotéger la santé physique et mentale des travailleurs (…).

Il s’agit d’une formation professionnelle liée au monde du travail. Elle s’adresse aux salariés susceptibles d’intervenir en tant que secouriste dans leur entreprise.

L’objectif est d’acquérir les connaissances essentielles pour intervenir efficacement dans une situation d’urgence, pouvoir apporter les premiers secours et savoir alerter les secours compétents dans l’entreprise.

Conformément aux directives de la C.N.A.M.T.S., ce programme comprend :
- Une phase introductive : les accidents du travail et l’intérêt de la prévention dans les risques professionnels, le rôle du Sauveteur Secouriste du Travail et les risques spécifiques à l’entreprise, ses procédures et moyens d’alerte.
- Une phase pratique : la recherche des risques persistants pour protéger, l’examen de la victime et l’alerte, le secours. Une partie du programme traite les situations inhérentes aux risques spécifiques liés à l’entreprise.

Déroulement
Cette formation se déroule en 12 heures sur 2 jours. Essentiellement pratique, l’apprentissage des gestes s’appuie sur des démonstrations lors de mise en situation d’accidents simulés. Les services de Médecine du Travail de l’établissement ainsi qu’un représentant de la CRAM sont conviés à participer à la formation.

Validation
Un Certificat de Sauveteur Secouriste du Travail est délivré aux personnes ayant participé activement à l’ensemble de la formation et ayant fait l’objet d’une évaluation continue favorable de la part du formateur. Ce certificat est reconnu par les services de l’État.
Recyclage
Geste et Postures

Que dit la loi ?
Article R4541-8 : L’employeur fait bénéficier les travailleurs dont l’activité comporte des manipulations manuelles : 2° D’une formation adéquate à la sécurité relative à l’exécution de ces opérations. Au cours de cette formation, essentiellement à caractère pratique, les travailleurs sont informés sur les gestes et postures à adopter pour accomplir en sécurité les manutentions manuelles


Tout salarié d’entreprise des secteurs de l’industrie, commerce, BTP ou tertiaire qui souhaite prévenir le mal de dos lié aux mauvaises postures trouvera dans cette formation des conseils en ergonomie et organisation du travail.

Les objectifs sont d’expliquer les possibilités et les limites des capacités physiques de chacun, d’acquérir les bons gestes en activité professionnelle et les postures de travail correctes afin de prévenir les lombalgies et réduire les arrêts de travail liés au mal de dos.

Programme
- A la découverte de notre colonne vertébrale, comment fonctionne-t-elle? Quelles sont les causes, les atteintes et les remèdes du mal de dos ?
- Voir, comprendre, sentir les bonnes et mauvaises postures.
- Application directe sur le poste de travail (vidéo effectuée par un formateur quelques jours avant la formation).
- Fonctions administratives (bureau, chaise, ordinateur, rame de papier…), Fonctions techniques (port de matériels lourds, chargement / déchargement de chariots).

Déroulement
Cette formation dure 6 heures sur 1 journée. Les observations, critiques et solutions proposées sont entièrement personnalisées à l’environnement réel des salariés.

Validation
Un livret rappelant les bons et mauvais gestes ainsi que des schémas proposant des exercices de gymnastique est remis à chaque participant.


Acceuil


Site réaliser par ©Reynaud Lucas